Victoire sur le fil de ​Little Nemo 2

  • Grand Surprise Suisse

Championnat de série, 19 et 20 septembre 2020

Après plusieurs années d’absences les grands surprises reviennent courir un championnat de série dans la rade de Genève.
Une belle flotte de 12 bateaux va en découdre pendant le week-end. En arrivant après un convoyage tranquille (4h!) depuis notre repère lausannois, nous sommes impressionnés par le nouveau port. C’est grandiose!

Vu la situation covid, le briefing est limité à une personne par équipage. Pas de communications majeures si ce n’est que l’on va sortir de suite pour régater.
Comme il y a trois séries (J70, surprise et GS), le comité va utiliser un trapèze et nous serons toujours sur le innerloop. Une chose de moins à réfléchir avant le départ. Les conditions sont mollissantes en vent du nord. Lorsque nous arrivons sur la ligne, le vent est totalement tombé. Une heure d’attente environ avant que le vent ne revienne toujours du nord. Les conditions sont maintenant parfaites, nous sommes juste à fond avec le GS.

Tactiquement nous voulons privilégier la droite sans certitude absolue.

Le premier départ est catastrophique nous sommes à l’arrêt. Nous virons rapidement en babord pour trouver une ligne claire. Nous avons un petit espace qui nous permet de prolonger un peu le bâbord. Nous décidons de virer assez largement avant la layline pour avoir une ligne claire jusqu’au bout. Cela se passe bien, nous passons 4ème au vent, ce qui est un petit miracle. Les deux premiers sont loins, nous pouvons espérer la 3ème place. Lors du 2ème près nous passons 3ème, mais nous perdons une place sur le dernier bord avant l’arrivée car nous sommes bloqué sous le vent d’un surprise. ​Morpho​ en profite pour nous passer au vent.

Apsara​ l’emporte, devant ​Flash.​
Les autres manches sont tout aussi serrées. Dans ces conditions tous les bateaux vont à la même vitesse. Nous sommes régulièrement 4 de front. Tout ce joue sur le placement avant et sur la layline. A ce jeu là, ​Apsara​ qui va très vite et Mea Huna​ sont très forts. Nous réalisons une bonne journée avec parfois un peu de chance. ​Apsara​ fait une mauvaise manoeuvre de spi qui leur coûte beaucoup lors de la 2ème manche. Nous arrivons à les dépasser sur le dernier bords de la 4ème manche car ils sont bloqués sous un surprise. Pour l’anecdote, le même qui nous avais bloqué en manche 1 !
Samedi soir après 4 manches nous sommes en tête à égalité de points avec ​Apsara​ et 2 points devant ​Mea Huna.​
Les conditions annoncées dimanche sont très légères, c’est donc un avantage certain que de virer en tête samedi soir.

Dimanche nous passons l’essentiel du temps à attendre sur terre ou sur l’eau. Vers 14h le vent rentre de l’ouest. Forcément il est instable. Cela va être joueur. Nous pouvons observer les séries précédentes pour essayer de choisir notre stratégie. Mais le plan d’eau est tellement cisaillé que cela ne nous apprend pas grand chose. Nous décidons de partir dessous car la ligne y est favorable. Notre vitesse dans ce vent plus léger est excellente. Nous sortons tous les bateaux un à un. Un bon virement sous la layline nous permet de contrôler toute la flotte.

Apsara​ est dessous, légèrement sur notre gauche. Soudainement il abat et roule le génois. On s’interroge, une casse semble peu probable. Il s’agit certainement d’un départ prématuré. (Confirmé après la course). Nous naviguons de manière très défensive pour garder cette première place. ​Blue Moon​ revient très fort sur le dernier vent arrière, mais nous gardons l’avantage pour remporter cette dernière manche. Grâce à son excellent samedi ​Apsara conserve la 2ème place et ​Mea Huna​ reste sur la 3ème marche du podium.

Magnifique championnat de série organisé de main de maître par la SNG. Un grand remerciement à René Grept en particulier pour son travail.
La remise des prix se fait masquée, covid oblige, mais l’apéro reste un beau moment pour refaire les courses et revoir les amis.

Un grand merci à tous les membres de l’aspro qui font vivre la série. On se retrouve pour la double et le critérium de Founex.
Bernard Borter pour ​Little Nemo 2