Victoire de Little Nemo 2 sous le soleil

  • Régate des 6 heures de Nernier

6 heures de Nernier 2021, 10 juillet 2021

C’est assez rare pour être signalé en cet été, il faisait beau en ce samedi matin. Nous sommes heureux d’être présent avec les 11 autres GS. Une belle flotte pour profiter de ce plan d’eau plutôt joueur. Cette année il va falloir faire particulièrement attention aux algues. Mark est prêt à plonger, il a mis son costume de bain!

Au moment du départ le vent est très faible, venant plutôt du nord. Le comité de course décide de nous faire partir en direction d’Yvoire. N’ayant aucune idée du vent qui va venir nous décidons de nous placer au milieu de la ligne et de partir en tribord. Rapidement le vent semble se poser, surtout à terre. Nous prenons un petit risque en virant pour nous approcher de la côte. La pression y est meilleure, mais la direction moins bonne. Globalement ce n’est pas trop mal. Nos adversaires les plus proches Isis, La Mobilière, Morpho et Flash qui étaient au large ont du mal à revenir vers la côte en bâbord.


Nous croisons devant La Mobilière et Isis, mais Flash est encore devant. Nous insistons un peu plus à la côte en approchant d’Yvoire et cela nous permet de tout juste passer Flash avant la bouée. Il faut se méfier des laylines car il y a un joli courant qui vient du nord. Nous décidons de mettre le spi symétrique pour descendre jusqu’à Messery. On reprend l’option plutôt à terre, car le vent y est plus fort. C’est une très bonne phase pour nous. Nous n’avions que quelques mètres d’avance à la bouée et à Messery notre avance est de plusieurs centaines de mètres. Nous allons maintenant gérer l’avance. Notre manœuvre à la bouée de Messery est très mauvaise. Le spi est coincé à mi-hauteur. Heureusement on règle cela rapidement. Maintenant le sèchard est un peu plus franc, nous sommes tous au vent en bâbord. On s’approche rapidement de la côte. Il faut doublement se méfier, il y a le fond qui remonte très vite et les algues. Evidement cela paye à fond à terre, sinon ce ne serait pas drôle. On prend des risques mesurés. Flo se tient à l’étrave et scrute les algues et le fond du lac. A chaque virement nous prenons des algues et Mark plonge pour les enlever. Notre manœuvre de désalguement est bien rôdée et nous ne perdons pas trop de temps. Notre avance est maintenant généreuse, nous naviguons tout en contrôle en ne faisant pas trop de folies.


Tout se passe très bien jusqu’à 16h30 où nous estimons que nous n’arriverons pas à finir le tour. L’équipage en profite pour se baigner et ranger le bateau. Derrière nous il est difficile de suivre la course. Il semble qu’Apsara soit revenu en 2ème place et que la lutte est serrée entre les GS. De retour à terre nous profitons de quelques bières fraîches pour savourer la victoire. Il est temps de repartir vers Lausanne. Après 1 heures de convoyage, un puissant orage nous touche et nous terminons la journée sous la pluie.


Un grand merci à tous mes équipiers et à tous nos concurrents.
Bravo au comité d’organisation pour cette belle journée de régate.


Borter Bernard pour Little Nemo 2