Victoire de Little Nemo 2 dans le tout petit temps

  • Régate des 6 heures de Nernier

Critérium de Rolle, les 4 et 5 septembre 2021

La reprise post vacances estivales du championnat Grand surprise se fait sur les eaux de la société nautique rolloise. Les conditions annoncées seront légères et les températures estivales.

Nous convoyons tranquillement de Vidy à Rolle en ce samedi matin avec notre nouveau moteur qui vient tout juste d’être livré et monté. Nous l’avions cassé définitivement 12 jours plus tôt lors de la semaine du soir de Pully. Un grand merci au chantier naval de Vidy pour avoir trouvé et monté si rapidement la nouvelle machine. Ce souci logistique réglé nous pouvons nous concentrer sur la navigation.

Lors du premier départ, le vent est très léger. Nous restons proche de la ligne pour pouvoir réagir rapidement en cas de variation. La ligne étant très longue pour les 7 grand surprises présent nous restons attentifs à la direction du vent. Deux minutes avant le départ le vent tourne à gauche et nous décidons de longer la ligne le plus possible en tribord amure. Nous nous décalons ainsi des autres Gs qui sont collés au bateau start. Nous virons au coup de canon et nous croisons loin devant les autres. Nous naviguons un peu gras pour écraser les bateaux qui sont dessous. Tout se passe très bien. Le seul bateau qui résiste est Morpho. Le vent reste vraiment faible et la descente sous spi se fait tout en douceur. Nous choisissons de garder la gauche qui nous semble bien meilleure. Notre avance est très importante et nous contrôlons jusqu’à l’arrivée. Le vent tombe complétement et le comité de course nous renvoie tous à terre où un magnifique apéro proposé par la SNR avec le soutien des aspro GS et surprise.

Dimanche la météo est tout aussi estivale. La casquette est plus utile que les gants. Quelques nœuds de vent qui vient du sud permet de lancer une manche. Nous partons sous la flotte et Flash nous bloque. On aimerai beaucoup virer pour revenir sur la droite qui semble meilleure. Nous virons juste après Flash. Roberto et La mobilière reviennent en tribord, mais c’est Morpho qui mène la course. On ne passe pas et on revire dessous. Comme tout le monde est trop tôt pour la layline il nous reste une chance de bien revenir en bâbord pour juste passer La mobilière avant la bouée de près. C’est exactement ce qu’il se produit. La manœuvre de spi est bonne et nous décidons d’empanner directement pour revenir sur la droite. Morpho qui avait prolongé en tribord sous spi a beaucoup perdu. On insiste de ce côté du plan d’eau et on creuse une avance confortable. Cela nous permet de finir tout en contrôle.

La troisième manche part dans les mêmes conditions très légères. Nous repartons dessous et ce n’est pas très bon. Il y a plus de vent sur la droite. On limite les dégâts à la bouée vent où nous passons 2ème derrière Morpho. Même schéma que lors de la manche précédente, on repart sur la droite, mais cette fois Morpho fait de même et maintient son avance. Au près suivant, une lutte rapprochée avec Morpho nous pousse sur la gauche du parcours. Tellement sur la gauche que l’on finit over layline. Cela permet à La mobilière et à Flash de passer dessous.
C’est surtout une mauvaise affaire pour Morpho qui perd des places au général dans cette opération alors qu’il avait la manche bien en main. Malgré cette 4ème place nous conservons de justesse la tête du général.
Après une attente raisonnable le comité fait rentrer tout le monde pour profiter d’une boisson fraîche.

Cela faisait de nombreuses saisons que nous n’avions plus couru un critérium avec si peu de vent. J’avais personnellement presque oublié quelques aspects de la régate dans ces conditions. Cela signifie-t-il qu’il y a plus de vent qu’auparavant sur le Léman ? Je ne suis pas loin de le penser. Si c’est un effet collatéral du réchauffement climatique, alors il y aura au moins un point positif !

Un grand merci à tous mes équipiers, même s’ils n’ont pas trop souffert physiquement. Remerciements appuyés au comité de course et à la SNR.
Au plaisir de vous retrouver en cette fin de saison à Sciez et à Founex.
Borter Bernard pour Little Nemo 2