Little Nemo 2 gagne tout en lenteur

  • Grand Surprise Suisse

X de Sciez 2020, le 12 septembre 2020

Le modèle météo annonçait beau, chaud et peu de vent. Il avait parfaitement raison. Après un convoyage sans souci lors duquel nous profitons de finir la nuit de sommeil et de déjeuner, nous arrivons dans la baie de Sciez.

Il y a une très belle flotte de GS et la ligne de départ est très longue. Comme nous n’arrivons pas à choisir un côté de ligne, nous décidons de rester au milieu pour limiter les risques. Une petite risée direction nord nous permet de glisser en babord amure jusqu’à la pointe de Sciez en direction de Thonon. Nous avons un peu plus de vent que les bateaux du large (​Flash​ et ​Blue Note 2​) et nous sommes suivi de près par ​Morpho​ et ​Io team​. Nous passons la pointe et nous gardons une ligne sous nos adversaires qui grimpent largement au dessus de la bouée de Thonon. Le vent est très léger toujours du nord et nous passons plusieurs fois du génois au spi asymétrique et inversement. Nous enroulons la bouée juste devant le Farr 30 et quelques longueurs devant ​Flash.​ L’objectif suivant est la bouée d’Yvoire. Yvoire avec aussi peu de vent c’est très loin…

Pendant une heure le vent est nul. Certains équipiers en profitent pour dormir et d’autres vont nager. Le vent revient pratiquement de face et nous tirons des bords le long de la pointe d’Yvoire. Zone particulièrement dangereuse vu le grand nombres de blocs erratiques présents dans le coin. Flo est en position de figure de proue et scrute le fond du lac. Nous évitons de très peu un bloc alors que le sondeur annonçait encore 5 m. Cette prise de risque n’est pas payante, ​Flash​ revient fort ainsi que ​Blue Note 2​. Les bateaux légèrement plus au large glissent un peu mieux, mais il serait beaucoup trop coûteux de virer pour chercher ce vent.

Flash passe une longueur devant nous à Yvoire et tactique très bien le long de la côte. Comme avant, tout le monde reste le plus près possible de la côte. Pour deux raisons. La distance la plus courte et la force du vent.
Juste à la pointe le vent tombe complètement. Tous les bateaux sont groupés dans un carré de 1 km de côté. Nous pouvons profiter de la musique live jouée sur un bateau qui passe entre les concurrents. En minimisant la distance nous repassons devant Flash, mais les autres grands surprises sont revenus pratiquement au contact. Il y a ​Isis, Morpho, Blue Note​. A peine plus loins on voit ​Les Boucaniers​ et ​Io team. ​Il est déjà 17h00 (clôture à 18h00) et il faudrait vraiment un peu de vent pour terminer dans les délais. Heureusement une risée de nord ouest nous permet de glisser sous spi asymétrique à 4 noeuds environ. Nous essayons de contrôler la flotte, mais c’est difficile. Une moitié garde le large et l’autre plonge à terre. Nous restons défensif en restant centré. A la bouée d’entré à Sciez, le vent tombe à nouveau, nous avons joué le tribord et l’intérieur à la bouée pour être sûr de repartir avec de la glisse. Cela se passe bien pour nous, nous atteignons la ligne 12 minutes avant le couperet. Seul Flash et Morpho couperont la ligne dans les temps. Dommage pour tous les autres car il restait très peu de mètres à faire.

Personnellement je pense que le comité de course a été un peu gourmant. Nous arrêter à Yvoire au vu des conditions et de l’heure eût été raisonnable. Cela aurait permit de classer une

grande partie de la flotte. Mais pour cela il faut en laisser la possibilité dans les instructions de course.
Malgré que nous ayons rarement atteint 3 noeuds, la course fut relativement intense psychologiquement et très serrée sur la fin. Bravo à tous d’avoir essayé jusqu’au bout.

On se retrouve à Genève pour le championnat de série qui s’annonce magnifique.

Borter Bernard pour ​Little Nemo 2