Coupe du petit lac 2019

Le 25 mai 2019

Victoire de Little Nemo 2. Nous voici dans le petit lac pour débuter la campagne de régates genevoise. Nous allons en effet enchaîner avec le critérium demain puis Genève-Rolle et Bol d’or.

Une belle flotte de 13 grands surprises est au départ. Le lac est complétement lisse et le comité de course a la bonne idée de nous faire patienter un peu. Le départ est donné toutes classes confondues, nous cherchons donc une ligne claire, si possible loin des gros bateaux. Nous sommes trop sous la ligne et avons du mal a revenir dans ce tout petit temps. Nous trouvons un tout petit trou entre deux Psaros 33. Pour éviter les gros bateaux c’est raté !

Nous naviguons dans un séchard très léger jusqu’à la pointe à la bise (la bouée est à Hermance). Bachi Bouzouk, parti plus côte suisse revient très bien et nous devance de 200 m environ. Nous sommes au contact de La Mobilière. Derrière nous on voit Pump-it-up et Morpho. A la hauteur de la pointe à la bise le vent molli. Nous choisissons le large, direction Versoix en babord alors que Bachi Bouzouk part direction Corsier en tribord. C’est un secteur que nous n’apprécions pas vraiment et nous voyons quelques taches de vent sur la gauche. Une petite pression nous donne l’occasion de revenir nous placer au niveau de Bachi Bouzouk qui a très peu de vent pour ressortir de la baie de Corsier. Nous décidons de sous virer et nous le poussons à revirer en babord amure. Il nous reste à fermer la porte en virant également et en jouant la vitesse plutôt que le cap jusqu’à Hermance. Le séchard est bien monté et nous optons pour le spi symétrique à la bouée, direction la porte sous le vent, située au niveau de Collonge-Bellerive. Le vent est régulier, il ne se passe rien. Nous naviguons avec une route un peu plus haute que Bachi Bouzouk et nous devons empanner pour revenir sur la porte mais cela ne fait aucune différence de VMG.

La deuxième montée au près est assez simple, le vent est posé est nous faisons un très long bord babord amure en direction d’Hermance. Il nous suffit d’un petit tribord pour éviter un dévent de Lüthi pour passer la porte. Le vent Molli rapidement, Nous changeons de choix de spi pour passer à l’asymétrique. Bachi Bouzouk choisi le symétrique au début, puis passe aussi à l’asy. Le vent est très faible mais vient un peu plus fort de derrière. Nous sommes presque à l’arrêt. Dans ces conditions c’est très difficile pour nous de défendre. Nous essayons de rester le plus possible entre Bachi Bouzouk et l’arrivée. Ils choisissent de lofer plus que nous et reviennent à hauteur au niveau de la pointe à la bise. Ils empannent et nous mettent le tribord. On choisit d’empanner au vent pour les bloque avec notre dévent. Malheureusement c’est trop tôt, nous ne sommes pas layline. Si nous devons empanner encore une fois nous sommes battu. Il nous faut de la vitesse pour les écraser ou un petit miracle au niveau du vent. Le miracle arrive et il arrive vite. Une belle baffe d’orage (et de pluie) nous atteint 100 m avant la ligne ! Le bateau accélère à fond et nous pouvons abattre droit sur la ligne. Bachi Bouzouk est trop lof et part au lof. Son spi touche la bouée d’arrivée. Il doit reprendre la ligne, ce qu’il arrive à faire de justesse devant Pump-it-up qui arrive au planning.

La pluie est d’une rare intensité. On s’habille en catastrophe et on réfléchi à la manœuvre de port qui s’annonce complexe vu que notre moteur ne démarre pas. Heureusement notre jury (Frédéric Bertold) est dans la zone et il nous remorque jusqu’à notre place de port.

Ce fut une régate assez lente mais avec un final rock n’roll ! On a eu beaucoup de plaisir à devoir se battre pour résister à Bachi Bouzouk dans les derniers mètres. Un grand merci à mes équipiers (Yan, Flo, Yanik et Tim) pour leur calme et leur lucidité dans ce genre de situation.

Merci au comité d’organisation et à tous nos adversaires pour cette belle journée de régate.

Borter Bernard pour Little Nemo 2