Championnat de série 2021 à Founex  

Le championnat 2021 se termine en beauté avec le championnat de série. La participation est légère mais la qualité est là ! Probablement que la date du week-end du jeûne fédéral n’est pas la meilleure pour former des équipages.


Après un convoyage sans encombre le vendredi après-midi avec Flo, nous nous retrouvons tous samedi matin pour attendre le vent. En effet il fait beau et chaud, mais le vent se fait désirer. Comme souvent dans la région un petit séchard pointe le bout de son nez vers 12h00. Il est temps de partir sur l’eau et de s’échauffer avec quelques manœuvres. Surtout que notre équipage est un peu expérimental. Les embraqueurs en particulier n’ont jamais navigués ensemble, mais j’ai toute confiance en eux. Comme le vent s’annonce maniable cela va leur permettre de se synchroniser pendant la journée sans devoir se concentrer sur la force physique. 


Lors du premier départ nous optons pour un départ sous le vent. Nous voulons jouer l’effet à terre. Nous n’avons pas l’impression que le large est une bonne solution. Le départ est bon, mais l’option pas vraiment. Les bateaux sur la droite résistent très bien et nous devons abattre derrière La mobilière qui revient sur la layline en tribord amure. Nous passons la bouée juste derrière Flash qui a bien tiré son épingle du jeu avec une layline très précise. Sous spi nous essayons de mettre la pression sur Flash avec quelques empannages. Nous revenons très près mais ils gardent une petite avance jusqu’au dernier empannage qui nous amène en bâbord sur la bouée sous le vent. Nous enroulons en tête et devons trouver une ligne claire entre les surprises partis avant nous. Cela se passe très bien et nous creusons un écart important jusqu’à l’arrivée. 

La 2ème manche se court dans les mêmes conditions. Nous partons cette fois au bateau. Nous arrivons avec de la vitesse et nous sommes en position très favorable après quelques minutes de course. Notre avance à la bouée de près nous permet de contrôler tranquillement. 

Au départ de la 3ème manche, le vent faibli encore. C’est encore navigable mais c’est léger. Nous ne sommes jamais vraiment dans le coup. Flash et La mobilière nous dominent pendant toute la course. Nous essayons de bien faire glisser pour nous rapprocher et ainsi de pouvoir tenter une attaque, mais on ne revient absolument pas. Victoire de La mobilière devant Flash. Une 3ème place qui resserre le classement général. 
La soirée continue avec un apéro offert par les deux Aspro et une magnifique Paella. La météo est superbe, la nourriture excellent et la boisson coule à flot. Lorsque nous rentrons sur Lausanne la nuit est déjà bien avancée, ainsi que mon taux d’alcoolémie. Merci à Blaise qui nous a ramené jusqu’à notre lit.  

Une nuit bien réparatrice plus tard, nous constatons tous que la météo est radicalement plus humide. Il fait froid et le vent est annoncé assez appuyé. Annoncé seulement. En effet le lac est lisse lorsque nous arrivons à Founex. Il faut patienter. Vers 12h30 le vent d’ouest se pose et la pluie diminue. Il y a environ 12-13 nœuds de vent.  
Les trois manches du jour vont pour nous être relativement similaires. Nous essayons de bien partir lancé, avec une bonne ligne claire. Puis on fait glisser le bateau au plus vite en travaillant chaque risée. On reste précis sur les layline et on limite les erreurs de manœuvres. Nous passons ainsi toutes les bouées de la journée en tête. Notre vitesse au près est vraiment bonne que ce soit sous génois ou sous inter. Nous avons même pu comparer avec La mobilière qui a couru toutes les manches au génois ayant oublié de prendre son inter… 
Conclusion, on va vite à l’inter et les équipiers nous remercient ! 

Ce fut une très belle journée de régate dans des conditions parfaites. 
Bravo à tous les équipages pour ces belles régates. Félicitations particulières à Blue Moon qui prend la 3ème place du championnat. 
Remerciements appuyés au comité d’organisation pour leur parfaite anticipation des conditions de vent. Félicitations pour l’organisation à terre. Nous aimons particulièrement ce mélange de simplicité et de professionnalisme qui rendent les concurrents décontractés et heureux.  
 
Borter Bernard pour Little Nemo 2