Coupe du petit lac 2018

  • Critérium du Petit-Lac 2017

Depuis plusieurs années déjà c’est à Genève que commence la saison des grands surprises avec la coupe du petit lac et le critérium de la SNG.

L’équipage du Little Nemo est très motivé. Nous n’avons pas beaucoup d’heures d’entraînement en 2018, c’est la faute à un hiver merveilleux (pour les amateurs de neige) qui nous a un peu retenu sur les cimes. La préparation du bateau fut elle assez fastidieuse avec quelques détails chronophages à régler. Enfin nous somme là comme les 11 autres grands surprises prêt à en découdre.

Le vent est le seul absent et le départ s’effectue dans presque rien qui vient globalement de la côte française. Nous naviguons à 1 noeud environ tribord amure en direction de la pointe à la bise ( la bouée est à Hermance). Les bateaux un peu plus au large bénéficient d’un peu plus de vent, Bachi bouzouk, Mea Huna et Takata creusent un écart de quelques centaines de mètres. Avec nous il y a Mobilière, Chappuis Halder, Pump it up.

Tranquillement le vent (toujours aussi léger) passe au largue et c’est l’asymétrique qui prend le relais.

Nous jouons avec les variations très importantes de direction du vent pendant toute cette partie de régate. Les changement de positions sont énormes et rapides. C’est Takata qui passe la porte d’Hermance en tête avec une trajectoire plutôt défensive qui a payée. Avec un peu de réussite nous enroulons en deuxième position suivi de près par la meute. Il y a Morpho, Chappuis Halder, Bachi Bouzouk et tous les autres.

Le vent rentre tranquillement direction séchard. Nous débutons avec l’asymétrique et passons rapidement au gros symétrique. Toute la flotte nous suit dans ce changement de voile. Le vent monte et nous filons à 7 nœuds vers la pointe à la bise où se trouve la porte suivante.

Takata passe premier et choisi la bouée de gauche. Nous pensons que celle de droite est plus proche. Yan (à la tactique) est persuadé qu’il faut partir au large au début du bord de près. L’équipage est réticent mais il impose son choix qui s’avère payant. Lorsque nous revenons babord amure, nous croisons Takata avec 50 m d’avance. Nous sommes maintenant à fond, il faut bien régler pour soulager le bateau et continuer à bien exploiter les variations du vent.

Lors du deuxième passage à Hermance nous menons avec 100 m d’avance sur Takata. Plus loin ça à l’air serré entre Morpho, Pump it up et d’autre que je ne reconnais pas.

La descente au grand spi s’effectue sans difficulté sauf que nous avons un doute sur l’arrivée. Est-ce à la nautique ou faut-il passer dans la porte ? Pour ne pas prendre de risque on vise la porte et c’est une sage décision car c’est ici que se juge l’arrivée.

Nous devançons Takata, Pump it up et Morpho dans cet ordre.

Malgré un début un peu poussif, la régate fut serrée et stressante (pour nous) jusqu’au dernier passage à Hermance.

Merci à la SNG pour l’organisation. Merci à tous les grands surprisistes présents.

Borter Bernard pour Little Nemo 2.